19.03.2021

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Comment organiser le transfert de compétences dans son entreprise ?

Le transfert des compétences en entreprise est un enjeu stratégique. Formation des nouvelles recrues, absences de longue durée ou départs en retraite : la transmission des connaissances et des savoir-faire est primordiale pour assurer la continuité de l’activité. Quelle méthodologie adopter pour organiser le transfert de compétences dans son entreprise ?

 

 

Qu’est-ce que le transfert des compétences ?

 

Le transfert de compétences est un processus essentiel en entreprise. Il consiste à assurer la transmission des connaissances et des savoir-faire entre les collaborateurs de la structure pour éviter leur perte.

 

Départ en retraite, arrêt maladie longue durée, accident du travail ou tout simplement départ volontaire d’un collaborateur : de nombreuses situations font courir le risque d’une perte de connaissances et de savoir-faire si le transfert des compétences n’est pas assuré. Or, les compétences acquises au cours de l’expérience professionnelle et des formations constituent une richesse inestimable pour les entreprises. Conserver ces compétences et les transmettre est donc fondamental pour garantir la performance de l’entreprise, et ainsi, sa pérennité.

 

À lire aussi : Le recrutement par les compétences, une solution pour pallier la pénurie de talents ?

 

 

Les avantages du transfert de compétences

 

Le transfert de compétences offre de nombreux avantages, tant pour l’entreprise que pour les collaborateurs.

 

Une meilleure qualité

 

Le transfert de compétences uniques liées aux équipements et aux services de l’entreprise, ou encore à la relation clients, permet d’obtenir des gains de qualité significatifs. En conséquence, il permet également une réduction des coûts de non-qualité.

 

Performance et productivité

 

La transmission des connaissances permet à l’entreprise de gagner en productivité, mais aussi en performance à long terme. En effet, anticiper ce transfert avant le départ d’un collaborateur permet d’éviter le ralentissement de l’activité lié à une carence en compétences. Elle assure ainsi la sécurisation de la production ou du service.

 

Des avantages pour les collaborateurs

 

Le transfert de compétences facilite le décloisonnement des équipes et favorise la mobilité interne. Il permet d’améliorer la satisfaction des employés, notamment grâce à une meilleure reconnaissance du travail. En outre, la perspective d’acquérir de nouvelles compétences constitue un facteur de motivation important pour les collaborateurs.

 

À lire aussi : Faciliter la mobilité interne : quels avantages ?

 

 

Comment mettre en place une démarche de transfert des compétences ?

 

Plusieurs étapes sont nécessaires à la mise en place d’un plan de transmission et, à terme, au transfert des compétences.

 

Faire un état des lieux

 

La première étape consiste à identifier les compétences concernées par la démarche de transmission, et les personnes qui les détiennent. Il est également important de prioriser les compétences qui doivent faire l’objet du plan de transfert, à l’aide d’une grille de criticité, par exemple.

 

Former les détenteurs de compétences et identifier les destinataires

 

Pour cette deuxième étape, il est indispensable d’identifier les collaborateurs qui vont bénéficier du transfert de compétences. Ce sont généralement les collaborateurs qui ont le plus besoin d’enrichir leurs compétences qui sont alors choisis, à l’instar des nouvelles recrues ou des alternants. En parallèle, il est également nécessaire de former les détenteurs de compétences, afin que ces derniers transmettent au mieux leurs connaissances aux apprenants.

 

Identifier les moments clés pour assurer le transfert

 

Anticiper la démarche de transfert de compétences lorsque cela est possible permet de mettre en place un plan de transmission au moment le plus propice. Ces moments clés sont généralement le départ en retraite des collaborateurs senior et l’arrivée des nouveaux collaborateurs dans l’entreprise. Le processus de transfert des compétences peut aussi être anticipé dans l’éventualité où un collaborateur a annoncé depuis longtemps son départ, sa mutation, ou son projet de mobilité interne.

 

Choisir les méthodes et les outils

 

Pour favoriser la transmission des connaissances et des savoir-faire aux collaborateurs, nombre d’entreprises misent sur le tutorat, le mentorat et le parrainage. Les tuteurs sont choisis parmi les collaborateurs senior déjà formés à la pédagogie et donc dotés de compétences pour transmettre leur expertise.

 

À lire aussi : Quelles seront les compétences les plus recherchées dans les années à venir ?

 

 

Les clés de la réussite d’un projet de transfert de compétences

 

La transmission de compétences est une opération qui peut s’avérer chronophage. Néanmoins, elle est indispensable. Organiser la transmission des savoirs, c’est valoriser le capital humain de l’entreprise et conserver sa valeur ajoutée.

 

Voici quelques étapes clés à prendre en compte pour garantir la réussite d’une démarche de knowledge management, ou gestion des connaissances, en entreprise :

 

  • S’assurer que les protagonistes sont volontaires : le détenteur des compétences doit être volontaire pour transmettre son expertise, et l’apprenant motivé pour se former. À ce titre, il est déconseillé de mettre en place un échange unilatéral où seul le détenteur de compétences transmet son savoir.

 

  • Encadrer le transfert des compétences à l’aide d’une méthodologie précise.

 

  • Planifier, coordonner et réaliser un suivi de la transmission des savoirs.

 

  • Procéder à la formation du détenteur des compétences pour l’aider à transmettre au mieux son savoir à l’apprenant.

 

  • Informer les protagonistes (détenteur des compétences et apprenant) sur la nouvelle organisation du temps de travail mise en place pour le transfert de compétences.

 

 

→ Bon à savoir

Le collaborateur formé peut lui aussi faire profiter son formateur de ses connaissances. On parle alors de reverse mentoring. Ce dispositif permet de créer une véritable relation d’échange entre collaborateurs d’univers différents au sein de l’entreprise.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA GESTION DES DONNÉES MÉTIERS ET COMPÉTENCES ?

Découvrez nos solutions pour les entreprises

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/UnitoneVector