02.03.2022

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Compétences, méta compétences et super compétences : de quoi s’agit-il ?

Chez Boostrs, la taxonomie des compétences s’illustre en 3 niveaux : compétences, méta compétences et super compétences. À quoi ces trois notions font-elles référence ? Et comment s’articulent-elles entre elles ?

 

 

La taxonomie, un système de classification par catégories

 

Avant de définir les notions de compétences, méta compétences et super compétences, il convient de rappeler à quoi le concept de taxonomie fait référence.

 

Une taxonomie désigne un système permettant de classer des objets en catégories.

 

Généralement, les taxonomies catégorisent les objets selon des relations hiérarchiques « parents-enfants ». Les objets regroupés dans la ou les catégories « enfants » ont les mêmes caractéristiques que les objets de la catégorie « parent » mais sont plus spécifiques.

 

Ce système permet ainsi d’organiser les objets étudiés en familles et sous-familles thématiques.

 

À lire aussi : Taxonomie et ontologie : points communs et différences

 

 

Les compétences : le niveau le plus granulaire

 

Les compétences correspondent au niveau le plus détaillé de la taxonomie. Elles regroupent à la fois des connaissances, des savoir-faire, des savoir-être et des aptitudes physiques.

 

Dans le cadre professionnel, on distingue deux types de compétences :

 

  • Les compétences techniques – aussi connues sous le terme anglais « hard skills » ;
  • Les compétences non techniques – aussi appelées « soft skills ».

 

Exemple de compétence : la communication écrite.

 

À lire aussi : Quels sont les différents types de compétences ?

 

 

Les méta compétences : le niveau intermédiaire

 

Les méta compétences correspondent au niveau intermédiaire de la taxonomie. Elles regroupent les compétences selon un thème commun. Ces catégories de compétences sont par définition moins spécifiques que les compétences en elles-mêmes car elles ont vocation à les rassembler en sous-familles selon des critères de similarité.

 

Exemple de méta compétence : « communiquer par écrit ou oralement », à laquelle est rattachée la compétence « communication écrite ».

 

 

Les super compétences : le niveau le plus généraliste

 

Les super compétences correspondent au niveau supérieur de la taxonomie. Elles regroupent à leur tour les méta compétences en grandes familles thématiques. Ces catégories de compétences sont les plus généralistes de la taxonomie. Elles sont particulièrement utiles pour mettre en lumière la diversité des champs couverts par les compétences d’une organisation.

 

Exemple de super compétence : « langue, traitement de texte et communication ». Cette famille thématique comprend la méta compétence « communiquer par écrit ou oralement », qui contient elle-même la compétence « communication écrite ».

Vous souhaitez en savoir plus sur l’extraction des compétences ?

Découvrez l'approche de Boostrs

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/hunkmax