18.06.2020

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Formation : le rôle majeur du référentiel métiers / compétences

Le référentiel métiers / compétences recense les métiers présents au sein d’une entreprise, d’un côté, et les compétences associées à ces métiers, de l’autre. Il permet ainsi de faire un état des lieux des métiers et des compétences à disposition dans l’entreprise. Cette solution possède de nombreux atouts pour une organisation, notamment en matière de formation. En quoi ce référentiel joue-t-il un rôle essentiel dans la montée en compétences des équipes ?

 

 

Développer les compétences des salariés

 

Grâce au référentiel métiers / compétences et à des formations choisies avec soin, les collaborateurs développent leurs compétences sur des métiers spécifiques. Cela participe à augmenter leur employabilité sur un marché très concurrentiel et en constante évolution. Le développement des compétences devient même un enjeu crucial pour les collaborateurs. En effet, ces derniers doivent rester compétitifs en acquérant de nouvelles aptitudes ou en mettant à jour celles dont ils disposent déjà pour s’adapter au marché du travail, de manière générale, et aux besoins des entreprises de manière spécifique.

 

Au-delà d’une employabilité améliorée, la formation et la montée en compétences sont de véritables leviers de motivation pour les équipes en poste. Une meilleure qualification permet aux employés d’exceller dans leur travail et donc d’avoir une réelle satisfaction de leurs performances. Il s’agit ainsi d’une source d’épanouissement et d’engagement. Par ailleurs, un collaborateur compétent et engagé participe plus activement à la performance de l’entreprise.

 

 

Chiffres-clés :

D’après l’étude menée par OpinionWay pour le compte de l’Observatoire de l’engagement, en mars 2019, le développement des compétences et du potentiel apparaît comme l’un des facteurs déterminants de l’engagement des salariés, à hauteur de 33 %. Dans les grandes entreprises, le chiffre atteint 38 %.

( Source : http://observatoire-engagement.org/)

 

 

Vers un parcours de carrière interne précis et des passerelles entre les postes

 

Le référentiel métiers / compétences permet notamment de définir les compétences à détenir pour occuper un poste. Cela participe à une meilleure constitution des fiches de postes. Les collaborateurs peuvent ainsi identifier les compétences qu’ils souhaitent mettre à niveau pour mener à bien les missions qui leur sont confiées et les compétences qu’ils souhaitent développer pour viser une éventuelle évolution interne. Ils peuvent alors se créer un parcours de carrière bien défini au sein de l’organisation.

 

Par ailleurs, grâce à la définition des compétences pour chaque poste, le référentiel permet d’identifier les métiers les plus proches en termes de compétences. À terme, cela favorise la création de passerelles entre les différents postes et ouvre des perspectives d’évolution multiples aux collaborateurs.

 

 

Disposer d’une main d’œuvre mieux qualifiée pour plus de compétitivité

 

Le référentiel métiers / compétences a également des atouts indéniables pour l’entreprise qui, grâce à des formations clairement identifiées, peut profiter d’une main d’œuvre mieux qualifiée sur le terrain. En capitalisant sur les savoirs internes et en les développant, l’entreprise optimise sa performance globale. Et pour la conserver, elle peut encore s’appuyer sur la formation et le référentiel métiers / compétences en adaptant sa stratégie de formation en fonction des besoins.

 

Par ailleurs, afin de rester compétitive, l’entreprise doit suivre les évolutions technologiques et économiques. De nouvelles compétences sont donc à acquérir ou à mettre à niveau régulièrement. Le référentiel permet d’identifier ces compétences et facilite le choix des formations en fonction de leur pertinence.

 

À lire aussi : Décodage #4 – Plan de développement des compétences, les écueils à éviter

 

 

Dispenser des formations adaptées aux besoins de l’entreprise et des salariés

 

Le référentiel métiers / compétences joue un rôle essentiel dans le choix des formations dispensées aux collaborateurs. En mesurant les écarts entre les compétences détenues au sein de l’entreprise et celles à acquérir, il est possible d’identifier les axes d’amélioration des collaborateurs et de leur proposer des formations ciblées, répondant à leurs besoins.

 

 

Optimiser les budgets en formation

 

Le référentiel métiers / compétences permet d’évaluer la pertinence d’une action de formation. Le budget alloué est donc optimisé puisque l’entreprise finance en priorité les sessions essentielles à son activité.

 

Par ailleurs, le choix des formations étant affiné grâce au référentiel, le retour sur investissement est quant à lui plus facile à mesurer. Il est possible d’évaluer les compétences des salariés avant et après la formation suivie et l’évolution de la productivité de l’entreprise.

 

À lire aussi : Comment mesurer les compétences ?

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS ET COMPÉTENCES ?

DÉCOUVREZ LE SKILLMAPPER