09.06.2020

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

La cartographie de compétences pour améliorer le processus de recrutement

Recruter de nouveaux collaborateurs constitue un travail de longue haleine pour les entreprises. Cette tâche nécessite en effet du temps, parfois plusieurs mois, mais aussi la mobilisation de ressources humaines en interne. La cartographie de compétences est un outil stratégique permettant notamment d’identifier et d’analyser plus aisément les compétences à rechercher chez les candidats. Elle contribue ainsi grandement à optimiser le processus de recrutement. Focus sur ses principaux atouts.  

 

 

Rappel : qu’est-ce que la cartographie de compétences ?

 

La cartographie des compétences fait l’inventaire des compétences associées aux métiers et familles de métiers présents dans l’organisation. Cet état des lieux des ressources à disposition aide à répondre aux besoins immédiats comme à anticiper les besoins futurs de l’entreprise, en matière de recrutement ou de formation.

 

Les ressources humaines, les chargés d’innovation, les dirigeants, en somme tous les acteurs en charge de la gestion des compétences des salariés en entreprise, peuvent en avoir l’utilité.

 

Bon à savoir :

Afin de pouvoir être utilisée de manière optimale, la cartographie des métiers et compétences doit inclure l’ensemble des salariés de l’entreprise et non concerner seulement les cadres et les profils à haut potentiel.

 

À lire aussi : Qu’est-ce qu’un référentiel métiers et compétences ? Quels liens existent-ils avec la cartographie des compétences ?

 

 

À quoi sert la cartographie des compétences dans le cadre du recrutement ?

 

La cartographie des compétences s’avère très utile dans le cadre d’un processus de recrutement, et cela pour de multiples raisons. Elle permet en effet d’identifier les compétences utiles à l’entreprise, mais également de les analyser avec davantage d’objectivité afin de savoir si les ressources internes peuvent être, ou non, mobilisées.

 

Identifier les compétences utiles à l’entreprise

 

Il n’est pas rare que les entreprises publient des annonces aux critères à la fois nombreux et exigeants sur les sites d’offres d’emploi (compétences, expériences, diplômes). Ces annonces sont souvent communiquées sans que les entreprises n’aient pris le recul nécessaire pour évaluer leurs besoins réels.

 

La cartographie des compétences permet d’identifier clairement les compétences disponibles en interne ainsi que celles qu’elles ont besoin d’acquérir. Maîtriser ces éléments permet aux acteurs en charge du recrutement de mieux cibler leurs recherches et d’éviter de perdre du temps avec des candidats qui ne répondraient pas aux critères minimums établis en amont.

 

Analyser les compétences avec davantage d’objectivité

 

Les entretiens impliquent un contact humain et ouvrent par conséquent la voie à l’émergence de biais positifs comme négatifs prenant leur source dans un référentiel de valeurs personnel. Ces biais sont susceptibles de compromettre le recrutement et favorisent les erreurs de choix parmi les candidats. Or, les entreprises le savent, les « erreurs de casting » peuvent s’avérer coûteuses. Les ressources allouées à la recherche, à l’embauche, à la formation d’un profil qui ne convient pas sont définitivement perdues.

 

La cartographie des compétences permet de mettre en parallèle les compétences recherchées par l’entreprise et celles présentées par les candidats. La lecture et l’analyse des profils se voient facilitées et bien plus objectives.

 

Améliorer les entretiens

 

Avoir identifié les compétences recherchées facilite la préparation des entretiens. Les recruteurs peuvent se focaliser directement sur les questions adéquates et adapter les éventuels tests destinés aux candidats.

 

Savoir si des ressources en interne peuvent être mobilisées

 

Autre avantage de la cartographie de compétences pour les entreprises : elle permet de savoir si la mobilité interne est envisageable. Il arrive en effet que les profils les plus qualifiés pour un poste se trouvent déjà au sein de l’entreprise. Capitaliser sur ces derniers est particulièrement pertinent :

 

  • Cela limite les coûts de recherche de candidats ;
  • Les ressources internes disposent de connaissances précieuses sur l’activité de l’entreprise et ses spécificités. Cela facilite grandement leur prise de fonction.

 

La réalisation de la cartographie des compétences est une tâche souvent repoussée et/ou redoutée par les entreprises car elle nécessite du temps. Elle est toutefois très utile pour optimiser les recrutements et faciliter la mobilité interne.

 

À lire aussi : Les avantages de la GPEC

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS ET COMPÉTENCES ?

DÉCOUVREZ LE SKILLMAPPER