31.05.2021

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

La formation, levier de performance pour les entreprises

La formation des collaborateurs est une obligation pour l’employeur, mais c’est plutôt comme un outil stratégique que comme une contrainte qu’elle doit être perçue. Compétitivité, rétention des talents, atout pour la marque employeur : focus sur la formation comme levier de performance pour les entreprises. 

 

 

La formation professionnelle : plus qu’une obligation pour les employeurs, un atout

 

Les employeurs sont tenus d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail. Cette obligation, précisée dans l’article L6321-1 du Code du travail, impose en effet aux employeurs de veiller au maintien des capacités des salariés à occuper un emploi. Ils doivent ainsi tenir compte de l’évolution des métiers, des organisations et des technologies.

 

Concrètement, la loi impose de proposer des formations participant au développement des compétences des collaborateurs. Souvent perçue comme une « obligation » et donc une contrainte pour les employeurs, la formation doit davantage être perçue comme un atout. Mise en place dans le cadre du plan de développement des compétences, elle peut être orientée de façon stratégique afin de répondre à la fois aux besoins de l’entreprise et à ceux des collaborateurs.

 

En effet, les salariés bénéficiant d’une formation en adéquation avec leurs besoins et ceux de l’entreprise sont à même de développer des compétences qui permettent de répondre plus précisément aux nécessités de la structure. La formation est donc un atout stratégique qui bénéficie tant aux collaborateurs qu’aux organisations.

 

À lire aussi : La formation, l’un des moteurs de la reprise de l’activité économique ?

 

 

La politique de formation : levier stratégique pour les entreprises

 

Plus qu’un devoir de la part de l’employeur, la formation doit être perçue comme un levier de développement des compétences. Dès lors, elle peut devenir un outil au service de la compétitivité des entreprises.

 

 

La GPEC, un outil pour anticiper les besoins de formation

 

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés, est un outil qui peut s’avérer très précieux, quelle que soit la taille de l’entreprise. La GPEC permet en effet d’établir un état des lieux des compétences disponibles au sein de la structure, et un plan d’action concernant celles à acquérir pour atteindre ses objectifs stratégiques. Elle permet ainsi d’anticiper les besoins de formation à moyen et à long terme, et d’éviter les difficultés qui résulteraient d’un manque de compétences en interne. Enfin, vis-à-vis des entreprises concurrentes, la GPEC permet de développer un avantage compétitif.

 

 

Le plan de développement des compétences, un outil pour prévoir ses actions de formation

 

Le plan de développement des compétences a succédé en 2019 au plan de formation. Ce plan recense toutes les actions de formation mises en place par l’employeur pour les salariés au sein de l’entreprise.

 

Toutes les sociétés, quelle que soit leur taille, peuvent mettre en place un plan de développement des compétences. La décision relève du chef d’entreprise, après consultation des représentants du personnel. Pour les entreprises, la mise en place d’un tel plan est un réel avantage. Il permet de prévoir les actions de formation à envisager pour veiller à l’adaptation des collaborateurs à leur poste de travail, en fonction des évolutions de l’emploi, des éventuels changements organisationnels et de l’impact des technologies sur ces derniers. Des collaborateurs formés, c’est la garantie de pouvoir compter sur des salariés qui répondent aux besoins de l’entreprise, favorisant ainsi sa compétitivité.

 

 

L’entretien professionnel, moment clé pour proposer une formation adéquate

 

L’entretien professionnel est un rendez-vous privilégié qui permet de regarder ensemble – employeur et employé – vers l’avenir. Cet entretien est idéal pour évoquer les besoins en formation de chacune des parties. Les actions de formation choisies à l’issue de cet échange doivent permettre de répondre aux besoins de l’entreprise et au projet du collaborateur.

 

 

Les risques pour les entreprises qui ne forment pas leurs salariés

 

En cas d’absence de formation des collaborateurs, plusieurs risques se dessinent. Tout d’abord, l’entreprise risque de ne pas disposer des compétences nécessaires en interne pour répondre aux besoins liés à son activité. Productivité et compétitivité peuvent donc en pâtir.

 

En outre, les employeurs qui ne jouent pas le jeu de la formation s’exposent au versement de dommages et intérêts aux salariés en cas de contentieux. Si un accident intervient sur le lieu de travail et que le collaborateur n’a pas été correctement formé aux règles de sécurité, la responsabilité de l’employeur peut également être mise en cause.

 

À lire aussi : Offrir des formations personnalisées grâce à la cartographie de compétences

 

 

Quels sont les avantages d’une stratégie de formation pour les entreprises ?

 

L’instauration d’une véritable stratégie de formation présente de nombreux avantages pour les organisations, mais aussi pour les collaborateurs.

 

 

Une compétitivité renforcée

 

La mise en place de plans de développement des compétences offre de réelles opportunités de gain de compétitivité aux entreprises. Les formations dispensées permettent en effet aux collaborateurs de disposer de nouvelles compétences – même les plus pointues – nécessaires à l’activité de l’entreprise et à son développement.

 

 

Un réel atout pour la rétention des talents

 

Stimulant et enrichissant, le développement des compétences est un véritable atout qui joue en faveur du bien-être des salariés. Dotés de nouvelles compétences, les collaborateurs peuvent également mieux se projeter au sein de l’entreprise. Cette stimulation et ces perspectives d’évolution sont d’excellents leviers pour les fidéliser et lutter contre le turnover.

 

 

Un argument pour la marque employeur

 

Les entreprises qui sont engagées dans une démarche de formation forte envoient une image très positive. Une telle initiative, qui met les collaborateurs au centre du projet, est un vrai point fort pour la marque employeur. Les entreprises montrent ainsi que le développement et le bien-être de leurs salariés font partie intégrante de leurs préoccupations. Ces arguments ne manquent généralement pas de convaincre les candidats pour de futures embauches.

 

À écouter aussi : [PODCAST] Le futur de la formation professionnelle

 

 

En proposant des formations qui respectent les souhaits des collaborateurs et les besoins stratégiques des entreprises, ces dernières anticipent les difficultés liées au manque de compétences d’un côté, et luttent par la même occasion contre le turnover de leurs salariés. La mise en place d’une politique de formation présente donc de nombreux avantages, tant pour la gestion des ressources humaines que pour la productivité de l’organisation.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LE MATCHING APPRENANT-FORMATION ?

DÉCOUVREZ NOS SOLUTIONS DÉDIÉES AU LEARNING

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/zhangchaoxiu