21.06.2022

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Parcours de carrière : l’exemple des métiers de la finance et de la comptabilité

Utiliser l’IA pour faire des recommandations de parcours de carrière consiste à identifier les possibilités d’évolutions professionnelles entre différents métiers. Mais comment mesurer la proximité entre ces métiers ? Dans quelle mesure les métiers d’un même domaine sont-ils liés entre eux ? Et à des métiers d’autres domaines ?

 

Pour y voir plus clair, nous allons prendre un exemple concret : celui des métiers de la finance et de la comptabilité.

 

 

Quels sont les métiers du domaine de la finance et de la comptabilité ?

 

Comme il serait trop fastidieux de considérer l’ensemble des métiers du domaine de la finance et de la comptabilité, nous avons sélectionné dans cet article 10 métiers représentatifs de ce domaine.

 

Boostrs - Métiers finance et comptabilité

 

Ces métiers couvrent tous les niveaux de séniorité, de technicien à directeur, et appartiennent aux sous-domaines les plus courants en finance et en comptabilité.

 

→ Bon à savoir

Nous avons utilisé cet échantillon de métiers pour obtenir les conclusions des sections suivantes.

 

 

Quels sont les principaux schémas d’évolutions professionnelles des métiers de la finance et de la comptabilité ?

 

Pour comprendre les possibilités d’évolutions professionnelles pour les personnes travaillant en finance et en comptabilité, nous avons sélectionné les 10 meilleures recommandations d’évolutions professionnelles pour chacun des 10 métiers représentatifs, soit 100 possibilités d’évolution au total. Découvrez les principales conclusions qui en sont ressorties.

 

→ Bon à savoir

Les chiffres ci-dessous ne concernent que les évolutions professionnelles en une étape, c’est-à-dire un seul changement entre le métier d’origine et le métier d’arrivée.

 

Les évolutions professionnelles comportent peu de variations de séniorité

 

Boostrs - Métiers finance - séniorité et comptabilité

 

28% des évolutions professionnelles en une étape en finance et en comptabilité entraînent une augmentation de séniorité mais la plupart d’entre elles (72%) restent au même niveau de séniorité que le métier d’origine.

 

Par exemple, l’évolution du métier d’analyste de crédit vers le métier d’analyste de tarification d’assurance ne présente pas d’augmentation de séniorité.

 

 

Les évolutions professionnelles ont principalement lieu dans le même domaine

 

Boostrs - Métiers finance et comptabilité - domaine

 

80 % des évolutions professionnelles en une étape dans le domaine de la finance et de la comptabilité se font dans le même domaine ou le même sous-domaine que le métier d’origine.

 

Plus précisément :

 

  • 22% des évolutions professionnelles se situent dans le même sous-domaine que le métier d’origine. Par exemple, l’évolution du métier d’analyste de crédit vers le métier de gestionnaire de crédit se fait dans le même sous-domaine, à savoir crédits et prêts.

 

  • 58% des évolutions professionnelles appartiennent à un domaine proche du métier d’origine (mais pas identique). Par exemple, un directeur de banque peut évoluer vers un poste de directeur d’agence d’assurance. Le directeur de banque appartient au sous-domaine de la banque, tandis que le directeur d’agence d’assurance appartient au sous-domaine de l’assurance. Cependant, les deux métiers appartiennent au domaine de la finance et de la comptabilité.

 

  • 20% des évolutions professionnelles se situent en dehors du domaine du métier d’origine. Par exemple, un responsable comptabilité peut évoluer vers un poste de responsable paie. Le responsable comptabilité appartient au domaine de la finance et de la comptabilité, tandis que le responsable paie appartient au domaine des ressources humaines.

 

 

Les soft skills jouent un rôle important dans les évolutions professionnelles

 

Boostrs - Métiers finance et comptabilité - soft skills

 

Parmi les compétences que l’on retrouve à la fois dans les métiers d’origine et les métiers d’arrivée, 39% d’entre elles sont des soft skills. Cela signifie que les soft skills ne doivent pas être sous-estimées dans ce processus, car elles favorisent les évolutions professionnelles dans le domaine de la finance et de la comptabilité.

 

Par exemple, l’évolution du métier de directeur financier vers le métier de directeur général s’appuie beaucoup sur les soft skills. En effet, parmi les compétences communes aux deux métiers, 63 % d’entre elles sont des soft skills.

 

À lire aussi : Quels sont les différents types de compétences ?

 

 

Quelles compétences sont nécessaires pour évoluer vers un métier en finance et en comptabilité ?

 

À l’inverse, lorsqu’il s’agit d’évoluer vers un métier en finance et en comptabilité à partir d’un métier d’un autre domaine, quelles sont les compétences (hard et soft) les plus importantes pour réaliser cette transition ?

 

Les soft skills 

 

Boostrs - Métiers finance et comptabilité - top soft skills

 

La communication et la gestion du temps sont les principales soft skills détenues par les métiers du domaine de la finance et de la comptabilité. Dans de moindres proportions (moitié moins), ces métiers requièrent également la capacité à prendre des décisions.

 

Les hard skills 

 

Boostrs - Métiers finance et comptabilité - top hard skills

 

→ Bon à savoir

Les hard skills étant beaucoup plus nombreuses que les soft skills, nous les avons regroupées par groupes de compétences dans le graphique ci-dessus afin de mettre en lumière les principales tendances.

 

La gestion financière et activités connexes sont de loin les principales hard skills détenues dans le domaine de la finance et de la comptabilité. En outre, même si elles sont moins représentées, la gestion des processus, les réglementations et la prévention des risques sont également très importantes dans ce domaine.

 

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que toutes ces compétences sont des facilitatrices d’évolutions professionnelles, surtout lorsqu’il s’agit de changer de domaine. Les hard skills et les soft skills mises en avant dans les graphiques ci-dessus permettent de comprendre les compétences qu’il est nécessaire de posséder pour accéder et être performant dans un métier en finance et en comptabilité.

 

Selon le domaine et le sous-domaine desquels ils viennent, les candidats peuvent déjà posséder certaines de ces compétences ou n’en posséder aucune. Ces informations peuvent alors les aider à identifier les formations nécessaires pour évoluer vers un métier en finance et en comptabilité, en fonction des compétences qu’ils ont besoin d’acquérir.

 

En somme, cet exemple offre un aperçu de la manière dont les métiers sont connectés et de l’importance des compétences pour permettre une évolution de carrière.

 

À lire aussi : Hard skills ou soft skills : quelles compétences priment lors du recrutement ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les parcours de carrière et le système d'IA qui permet de réaliser ces recommandations :

Découvrez notre dernière étude (🇬🇧)

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/vectorpouch