22.07.2020

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Quelles sont les soft skills indispensables au télétravail ?

Le télétravail est plus que jamais au cœur de l’organisation des entreprises. Bien que l’entièreté de son potentiel ne soit pas encore totalement exploité, ce mode de travail à distance s’impose de plus en plus comme une possibilité à envisager. À tel point que les RH se posent désormais la question : quelles sont les (nouvelles) soft skills essentielles pour bien travailler à distance ?

 

 

Les soft skills incontournables pour manager à distance

 

La notion de télétravail ne signifie pas uniquement « travailler ailleurs », mais aussi et avant tout travailler autrement. Les modes de management deviennent plus exigeants, obligeant les ressources humaines (RH) et managers à développer de nouvelles soft skills.

 

Le leadership

 

En situation de télétravail, les managers ne peuvent plus compter sur leur présence physique pour insuffler une dynamique collective. Le sens du leadership prend alors toute son importance à distance. Il faut donner envie aux collaborateurs d’aller de l’avant en mettant en place une communication efficace et positive. La priorité est de maintenir le lien et de cultiver la cohésion d’équipe.

 

La confiance

 

Un management à distance réussi passe nécessairement par la confiance réciproque entre le manager et son équipe. Il s’agit d’un véritable travail d’équilibriste : laisser une part d’autonomie aux collaborateurs tout en gardant un certain contrôle sur les activités. Cette confiance exige une nouvelle flexibilité de la part des managers.

 

L’empathie et la disponibilité

 

La mise en place du télétravail va de pair avec un nouveau mode relationnel. Les échanges entre les RH, les managers et leurs équipes prennent une nouvelle tournure, mettant à l’honneur l’écoute, l’empathie et la bienveillance. À distance, l’attention que l’on porte à l’autre est en effet plus que jamais primordiale afin de s’assurer que tout le monde est bel et bien mobilisé et dans de bonnes dispositions.

 

→ Le sens tactique

 

Un bon sens de l’organisation est primordial pour manager à distance. Pour que leurs collaborateurs restent mobilisés et engagés, les managers doivent être capables de redéfinir les objectifs communs ainsi que les rôles individuels de chacun. En d’autres termes, il est important de donner un maximum de visibilité aux collaborateurs, avec des axes de production clairement définis à court terme. Grâce à ce sens tactique, la gestion du temps du côté des collaborateurs n’en sera que facilitée.

 

Bon à savoir

Les soft skills font partie des compétences non techniques qui relèvent surtout des qualités humaines et du « savoir-être ». Elles ne sont donc pas liées à un métier spécifique et se développent petit à petit, avec l’expérience. Elles sont à distinguer des hard skills, ces compétences techniques liées au « savoir-faire » d’un domaine professionnel en particulier.

« La notion de télétravail ne signifie pas uniquement « travailler ailleurs », mais aussi et avant tout travailler autrement. »

À lire aussi : Quels sont les différents types de compétences ?

 

 

Les principales soft skills d’un télétravailleur performant

 

Le télétravail impose donc de nouvelles soft skills pour manager à distance, mais pas uniquement. Du côté des collaborateurs, de nouvelles compétences en matière de « savoir-être » sont à privilégier.

 

L’autonomie

 

Le travail à distance implique une certaine indépendance qu’il faut savoir bien gérer. Pour être productif en télétravail, chaque collaborateur doit être autonome dans sa manière de mener ses tâches au quotidien, sans avoir besoin sans cesse de contrôle, d’aide ou de validation de la part de ses supérieurs.

 

La gestion du temps

 

Le télétravail exige une qualité essentielle de la part des collaborateurs : savoir planifier son emploi du temps et s’y tenir. La capacité de séparer la vie personnelle et la vie professionnelle prend tout son sens. En travaillant à domicile, le collaborateur n’est en effet plus contraint par les rituels de l’entreprise (heures de pause, déjeuner, etc.). Chez soi, il faut donc s’imposer une discipline similaire et trouver un équilibre entre le temps alloué à soi-même et à sa famille, et celui destiné aux tâches professionnelles.

 

L’aisance avec la communication numérique

 

Depuis plusieurs années déjà, la gestion des outils numériques ne fait plus partie des options dans les critères de recrutement en entreprise : elle est devenue nécessaire. Mais cette compétence ne peut plus se limiter à son simple aspect technique : elle doit aujourd’hui favoriser la création de lien et le partage entre les collaborateurs via les outils technologiques. Une dimension humaine mise en lumière par le développement du télétravail, qui nécessite de pouvoir garder le lien en communiquant à distance avec son équipe.

 

De même, la gestion des outils de partage de fichiers et de stockage est primordiale, tant côté opérationnel que pour la cohésion d’équipe. Elle atteste en effet d’un certain sens de la communication et de la faculté des salariés à collaborer.

 

La connaissance de ses propres ressources et de celles de son entreprise

 

Bien se connaître est un atout incontestable pour travailler à distance. Connaître ses propres ressources permet de mieux gérer son organisation en télétravail et d’être ainsi plus performant. Il est également indispensable de connaître les ressources de l’entreprise, afin de les mobiliser en connaissance de cause et de gagner en efficacité.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LES COMPÉTENCES INDISPENSABLES AU TÉLÉTRAVAIL ?

DÉCOUVREZ NOTRE LIVRE BLANC SUR LE POTENTIEL DU TÉLÉTRAVAIL