29.06.2020

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Quels sont les différents types de compétences ?

Bien évaluer les qualités de vos collaborateurs est primordial pour optimiser le management et le bon fonctionnement de votre organisation. Leurs compétences peuvent être réparties en différentes catégories, en fonction des ressources mobilisées : quels sont les différents types de compétences et combien en existe-t-il ?

 

 

La répartition des compétences

 

Dans le domaine professionnel, les collaborateurs mobilisent une multitude de compétences différentes pour réaliser leurs tâches. Parmi celles-ci, plusieurs catégories se distinguent.

 

Les compétences non techniques et les compétences techniques

 

Les compétences non techniques et les compétences techniques représentent les deux groupes principaux en matière de classification des compétences.

 

→ Les compétences non techniques

 

Également appelées « soft skills », ce type de compétences relève surtout du « savoir-être » et des qualités humaines. Les compétences non techniques ne concernent donc pas les connaissances liées à un métier en particulier, elles s’acquièrent au fur et à mesure de l’expérience. On peut citer :

 

  • Les compétences non techniques personnelles, telles que la créativité ou la résolution de problèmes complexes ;

 

  • Les compétences non techniques interpersonnelles, telles que l’intelligence émotionnelle et la négociation.

 

Ces compétences non techniques, généralement transversales, prennent d’ailleurs une place de plus en plus importante au sein des organisations. Selon une étude réalisée auprès de 1 000 professionnels utilisateurs de Boostrs, l’autonomie fait partie des soft skills les mieux maitrisées (85 %), suivie de l’adaptabilité (82 %). À l’inverse, la formation des autres est la compétence non technique la moins courante, juste devant la créativité.

 

Les compétences techniques

 

Connues sous le nom de « hard skills », les compétences techniques sont liées au « savoir-faire ». Elles font référence à un emploi particulier ou à un domaine professionnel spécifique. Ce type de compétence est identifiable plus facilement, grâce notamment aux diplômes et à l’expérience professionnelle. Il s’agit de compétences opérationnelles apprises et transmises.

 

Les compétences professionnelles essentielles

 

Parmi les compétences techniques et non techniques, on distingue une troisième catégorie hybride regroupant les compétences professionnelles transversales de base. Utiles au quotidien, elles correspondent aux aptitudes minimales exigées pour pouvoir prétendre à un emploi, tous secteurs confondus. Il peut s’agir, par exemple, de la ponctualité, de la rédaction d’emails, du travail en équipe etc.

 

Au-delà de ces catégories, il existe également d’autres méthodes spécifiques pour répartir les compétences, par exemple en fonction des types d’industries, de la fréquence d’utilisation ou encore de leur perspective d’avenir (compétences prisées vs. celles qui sont moins demandées).

 

À lire aussi : Qu’est-ce qu’une compétence ?

« (…) on considère qu’il existe aujourd’hui environ 13 500 compétences. »

Les estimations chiffrées sur le nombre de compétences

 

En se basant sur des hypothèses simples, il est possible d’estimer le nombre total de compétences existantes. Dans la plupart des cas, sur une semaine de travail, la plupart des compétences nécessaires à l’exécution des différentes tâches liées à un poste sont mobilisées. Au cours d’une semaine de 40 heures, en supposant qu’une heure correspond à une tâche, on considère que 40 tâches doivent être effectuées. Si l’on part du principe qu’une tâche équivaut à une compétence, les 40 tâches de la semaine font appel à 40 compétences.

 

L’Organisation internationale du travail (OIT) répartit la totalité des professions en 430 groupes différents. En multipliant ces 430 groupes par les 40 compétences nécessaires à chaque emploi, on obtient un total de 17 200 compétences exigées pour occuper toutes les professions définies par l’OIT.

 

En pratique, en fusionnant les compétences semblables, on considère qu’il existe aujourd’hui environ 13 500 compétences.

 

À lire aussi : Comment mesurer les compétences ?

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA CARTOGRAPHIE DES COMPÉTENCES ?

DÉCOUVREZ LE SKILLMAPPER

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/normaals