09.06.2020

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Qu’est-ce qu’une compétence ?

On limite souvent la notion compétence professionnelle à la capacité à réaliser une tâche donnée. Pourtant, il s’agit d’un concept clé bien plus riche, qu’il est essentiel de maîtriser tant pour les collaborateurs que les organisations. Zoom sur cette notion spécifique.

 

 

Compétence professionnelle : définition

 

La notion de compétence professionnelle regroupe à la fois des connaissances, des savoir-faire, des savoir-être et des aptitudes physiques.

 

Dans le cadre professionnel, on distingue deux types de compétences :

  • les compétences techniques – aussi connues sous le terme anglais « hard skills » ;
  • les compétences non techniques – aussi appelées « soft skills ».

 

À lire aussi : Quelles différences entre un métier, un emploi et un poste ?

 

 

Qu’est-ce qu’une compétence technique ?

 

Les compétences techniques sont souvent liées à un emploi particulier et / ou applicables à un contexte professionnel spécifique. On parle aussi de savoir-faire. Si elles sont toujours nécessaires et recherchées dans le monde professionnel, ces compétences techniques ne suffisent plus aujourd’hui à la réussite professionnelle. Les compétences non techniques, ou soft skills, sont en effet de plus en plus regardées et constituent un facteur de différenciation majeur pour les collaborateurs.

 

Qu’est-ce qu’une compétence non technique ?

 

Les compétences non techniques font référence à des qualités interpersonnelles, des compétences relationnelles et des attributs personnels. Contrairement aux compétences techniques, elles sont plutôt de nature transverse et ne sont pas nécessairement liées à un emploi particulier. Par ailleurs, elles ne sont généralement pas transmises dans le cadre de l’enseignement traditionnel, même si les fondations de certaines d’entre elles sont acquises pendant l’enfance et les premières années d’école.

 

À lire aussi : Quels sont les différents types de compétences ?

 

 

Pourquoi est-il utile d’identifier les compétences ?

 

Pour les recruteurs et les managers, savoir identifier les compétences permet d’assurer des recrutements réussis mais aussi d’optimiser le management des collaborateurs, et de maximiser la réussite des projets.

 

Recruter les bons profils

 

Pour les ressources humaines, connaître en détail les compétences techniques et les compétences non techniques associées à un poste donné permet aux recruteurs de maximiser les chances de sélectionner les candidats les plus qualifiés et ainsi d’aboutir à des recrutements réussis.

 

Les compétences techniques constituent des critères de pré-sélection pour rencontrer un candidat en entretien. Néanmoins, elles ne suffisent pas forcément pour mener à une offre d’embauche. Ce sont de plus en plus les compétences non techniques qui permettent aux candidats de se différencier, puis une fois en poste de s’intégrer facilement aux équipes en place.

 

Exploiter le potentiel de tous les collaborateurs et identifier les talents

 

Pour les managers, connaître les compétences professionnelles des collaborateurs permet de s’assurer que le potentiel de chacun est maximisé. En d’autres termes, cela consiste à veiller à ce que le bon profil soit au bon poste avec le bon niveau de compétences. Ainsi, les managers peuvent notamment identifier les compétences que les collaborateurs doivent développer et leurs besoins en formation pour évoluer.

 

D’autre part, connaître les compétences des collaborateurs permet aux managers d’identifier les talents au sein de l’organisation et de mettre en place les actions nécessaires pour les fidéliser. Ils peuvent ainsi être valorisés sur le plan des missions qui leur sont confiées et sur le plan salarial selon leur niveau de compétences.

 

→ Maximiser la réussite des projets

 

Connaître les compétences professionnelles des collaborateurs permet également aux managers d’optimiser la gestion des compétences au sein des équipes et des projets. Ils peuvent ainsi veiller à la complémentarité et à la pertinence des profils pour mener à bien les missions. En cas de mobilité ou de départ, par exemple, il s’agit d’un atout clé pour faciliter les passations et assurer la continuité des projets.

 

À lire aussi : Formation : le rôle majeur du référentiel métier / compétences

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LA CARTOGRAPHIE DES COMPÉTENCES ?

DÉCOUVREZ LE SKILLMAPPER