21.01.2022

Blog

Boostrs

Revenir en arrière

Votre offre de formation est-elle pertinente ?

La formation est un outil indispensable pour permettre aux collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences. Toutefois, les contenus des catalogues de formations ne répondent pas toujours aux besoins des apprenants et aux objectifs des entreprises. Les formations non adaptées représentent une perte de temps pour les collaborateurs et une perte d’argent pour les organisations. Alors, comment vous assurer de proposer des formations pertinentes face aux attentes de vos salariés et aux projets de votre entreprise ?

 

 

Réaliser un diagnostic de votre offre de formation

 

Une formation adaptée doit répondre à certains critères clés, à commencer par son adéquation avec les besoins des apprenants et les objectifs des entreprises. Réaliser un diagnostic de votre offre de formations permet ainsi de s’assurer de cette adéquation, mais également d’évaluer la pertinence des formations, tant du point de vue de leurs formats que de leur légitimité au sein de votre catalogue de formations.

 

→ Votre offre de formation répond-elle aux besoins et aux problématiques de vos collaborateurs ?

 

Il est indispensable que votre offre de formations corresponde aux besoins et aux problématiques de vos collaborateurs. Dans cette optique, l’analyse des fiches de poste de l’entreprise et des compétences détenues à date par vos salariés peut constituer un bon point de départ. Elle permet en effet de déterminer s’il existe des skill gaps, c’est-à-dire des écarts entre les compétences que détiennent les collaborateurs et les compétences requises pour occuper un poste donné. La mise en lumière de ces écarts permet ainsi d’identifier les besoins fondamentaux des collaborateurs en matière de formation.

 

Par ailleurs, il est important de prendre en compte les évolutions pouvant affecter leurs besoins à court, moyen et long termes. Une formation peut en effet être nécessaire dans le cadre d’un changement de poste, mais également à la suite d’un changement de process en interne, d’un changement d’outil de travail ou encore de l’évolution du cadre légal et réglementaire.

 

Pour finir, et c’est un point essentiel, interrogez vos collaborateurs et recensez leurs souhaits et leurs besoins. Les entretiens annuels d’évaluation, qui constituent un moment d’échange privilégié entre les salariés et les managers, sont particulièrement adaptés à cette fin.

 

Notez que la cohérence entre le contenu proposé dans le cadre des formations et les besoins des collaborateurs est garante de leur engagement. Proposer des formations réellement utiles aux salariés, c’est s’assurer de les intéresser et de les mobiliser pleinement.

 

À écouter aussi : [Podcast] Objective Future of Work « Le futur de la formation professionnelle » avec Thomas de Praetere

 

 

→ Votre offre de formation est-elle adaptée aux objectifs de l’entreprise ?

 

Si la corrélation entre les formations proposées et les besoins des collaborateurs est indispensable, il convient également d’adapter les formations présentes au catalogue aux objectifs de l’entreprise.

 

Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier et de lister les besoins de l’organisation. Vous pouvez alors vous appuyer sur deux types de données :

 

  • les données externes, telles que l’évolution des métiers et des compétences observable notamment grâce à l’émergence de nouvelles professions, l’identification de métiers en tension et à l’automatisation de certaines tâches ;

 

  • les données internes collectées lors des entretiens annuels d’évaluation et des entretiens professionnels, telles que les compétences détenues par les collaborateurs et leurs projets de formations et/ou d’évolutions professionnelles.

 

La collecte et l’analyse de ces données permettent de dresser un état des lieux général de la situation de l’entreprise, puis d’identifier les besoins prioritaires en matière de formation. Ces besoins peuvent ensuite être formalisés dans le plan de développement des compétences. Cet outil stratégique recense les actions de formation à entreprendre à l’horizon N+1.

 

À lire aussi : Plan de développement des compétences : les cinq étapes clés

 

 

→ Les formats des contenus de formation sont-ils pertinents ?

 

Trouver des formations utiles pour les collaborateurs et qui répondent aux besoins des entreprises ne fait pas tout. Pour qu’une formation soit pertinente, le format doit également être adapté aux besoins et aux profils des apprenants. Formation en présentiel, à distance, en situation de travail, en réalité augmentée ou encore en blended learning (mix entre formation traditionnelle et contenus digitaux) : les possibilités sont multiples.

 

Par ailleurs, il est important d’être attentif en amont aux freins potentiels associés à un format donné par rapport au quotidien des apprenants. Il convient également d’être à l’écoute de leurs retours à l’issue des formations, afin d’améliorer leur expérience à l’avenir.

 

Dans le cadre des formations en e-learning par exemple, les Learning management systems (LMS) ont permis de simplifier la tâche des responsables de formation à cet égard. Les LMS permettent en effet de gérer automatiquement le parcours de formation de chaque apprenant. Les formats intégrés aux LMS sont divers (textes, audios, vidéos, exercices, etc.) et permettent de s’adapter aussi bien à la thématique abordée qu’au public à qui ils sont proposés.

 

À lire aussi : Les LXP sont-elles le futur des LMS ?

 

 

→ Votre catalogue de formations est-il rationalisé ?

 

Les catalogues de formations évoluent. Et pour cause, les métiers et les compétences changent. Il est donc nécessaire de prendre en considération ces évolutions et toutes les innovations propres à votre activité pour pouvoir proposer des formations pertinentes.

 

Avoir un catalogue de formations à jour garantit la cohérence des contenus de formation diffusés. Les formations obsolètes peuvent ainsi être écartées et remplacées par des formations plus récentes, prenant en compte les évolutions des métiers.

 

Pour vous assurer de disposer d’un catalogue de formations pertinent, il convient par conséquent de réaliser un diagnostic régulier de ce dernier. Cette démarche permet également de mettre en évidence les formations redondantes et de rassembler les contenus similaires. L’approche ontologique et sa modélisation par les compétences est une des clés pour rationaliser votre catalogue de formations.

 

À lire aussi : Pourquoi et comment rationaliser son catalogue de formations ?

 

 

Le NLP au service de l’optimisation des contenus de formation

 

Face à une offre de formation pléthorique et à des formats de plus en plus variés, rationaliser les contenus de formation est devenu une tâche complexe. Dans ce contexte, le Natural language processing (NLP) peut apporter une aide précieuse en permettant de traduire les formations en compétences.

 

→ Le NLP pour mieux répondre aux besoins des apprenants

 

La traduction des formations en compétences permet de mettre en relation plus facilement les besoins des apprenants avec les contenus de formation les plus appropriés. Cette approche, qui détaille les compétences couvertes par les formations, offre davantage de clarté. Elle permet ainsi de trouver plus facilement la formation adéquate en fonction des compétences que les apprenants ont besoin de développer.

 

→ Bon à savoir

La traduction des formations en compétences est une obligation légale. Cela s’inscrit dans le cadre de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

 

 

→ Le NLP au service de la rationalisation de l’offre de formations

 

Le traitement du langage naturel utilisé pour analyser les contenus des catalogues de formations permet d’identifier les compétences couvertes par chaque formation. Cette démarche permet d’accéder à une vue d’ensemble simplifiée de l’offre de formations de la structure, et facilite par conséquent la mise en évidence de doublons et d’éventuels manques par rapport aux besoins exprimés par les collaborateurs et par l’entreprise.

 

Par aller plus loin, il est également possible d’arbitrer si les formations restent pertinentes face à l’automatisation progressive des compétences, En s’appuyant sur le potentiel d’automatisation des compétences extraites des formations grâce au NLP, les entreprises peuvent en effet identifier facilement si des formations couvrent des compétences pouvant être automatisées à date ou dans un futur proche, et, le cas échéant, les retirer de leur catalogue.

 

Le NLP constitue par conséquent un outil précieux pour la mise à jour et l’optimisation des catalogues de formations.

 

À lire aussi : IA et RH : pourquoi recourir aux techniques de NLP ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l’extraction des compétences ?

Découvrez l'approche de Boostrs

Crédits illustration : https://www.istockphoto.com/fr/portfolio/Ombule